Pourquoi intégrer l’éco-conception dans vos projets web ? Vous initiez une démarche éco-responsable pour limiter l’impact de votre site internet sur l’environnement tout en favorisant son accessibilité au plus grand nombre ? Créer un site web à la fois plus inclusif et moins énergivore est à la portée de tous, en suivant quelques règles et points-clés SEO…

Comment créer un site web accessible et éco-responsable ?

Le numérique est responsable de près de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et les usages pourraient rapidement alourdir notre empreinte carbone dans les prochaines années.

De la fabrication au transport de matériel ou de composants électroniques, de la diffusion au visionnage en hausse de vidéos, du partage exponentiel d’informations à l’usage croissant d’outils numériques … Nos pratiques concourent à un aggravement de notre impact environnemental.

Des infrastructures jusqu’aux sites internet, le numérique pollue. Un site bien référencé au trafic conséquent peut ainsi émettre pas mal de CO2… Les sites web ne répondent pas non plus à tous les usages, ni à tous les utilisateurs.

Les concepteurs de sites peuvent contribuer à réduire notre empreinte écologique et à rendre le web plus accessible en adoptant une démarche responsable et plus inclusive.

 

I. Qu’est-ce-qu’un site web accessible et éco-responsable ?

Un site vitrine ou e-commerce éco-conçu limite autant que possible la consommation de ressources et d’énergie. Un site web accessible permet une consultation étendue, quel que soit le contexte d’usage de l’internaute.

 

1. Un site eco-responsable réduit son empreinte énergétique

L’éco-conception s’attache à minimiser l’impact carbone d’un site internet en réduisant l’allocation de ressources et la consommation d’énergie. Pour y parvenir, on a recours aux médias les plus légers, au code optimisé et minifié. On considère le parcours utilisateur : l’internaute doit trouver l’information rapidement et sans détours, ce qui permet de limiter les chargements de pages inutiles. Les requêtes externes ou l’appel à des ressources tierces sont aussi contournés pour maximiser la performance et la rapidité d’affichage des pages. Bref, un site éco-concu et durable, c’est un site simple et rapide, pensé pour améliorer l’expérience utilisateur, fluidifier son parcours et alléger le poids du site. Le site eco-responsable est naturellement SEO-friendly (en phase avec les recommandations des moteurs de recherche) ! L’optimisation SEO d’un site web améliore ses performances tout en répondant à des enjeux RSE.

Note : les bonnes pratiques de l’éco-conception ont été popularisées par le collectif GreenIT, communauté d’experts du numérique responsable et de la sobriété numérique.

Les éditeurs de sites devraient aussi considérer, dans leur stratégie digitale et dans le développement d’un site web, l’impact de solutions numériques sur le traitement et la confidentialité des données personnelles (exemple avec le transfert de données pratiqué par le service d’analyse d’audience Google Analytics, sanctionné par la CNIL). L’application d’un marketing éthique donne aussi corps à une communication plus responsable…

 

2. Un site accessible considère le plus grand nombre d’usages

Un site dit accessible sera consultable dans le plus grand nombre de cas, quel que soit l’usage et quelles que soient les contraintes matérielles et physiques. Le site pourra être parcouru et lu par un lecteur d’écran ou tout autre outil d’assistance technique, offrir le confort nécessaire à la consultation sur mobile (responsive design, format approprié des éléments d’interface, balisage de formulaires, …) ou encore permettre une lecture optimale par des mal voyants ou des daltoniens.

Note : OPQUAST, avec sa formation «  Maîtrise de la qualité en projet web » met l’accent sur l’accessibilité des contenus web et la prise en compte des usages numériques pour maximiser l’impact RSE et SEO. J’en ai tiré des enseignements utiles et une certification OPQUAST 😉

 

 

II. Création de site web : pourquoi adopter une démarche éco-responsable ?

1. Fédérer autour de pratiques numériques durables

Créer un site web éco-responsable, c’est limiter notre empreinte carbone.

C’est aussi sensibiliser et fédérer autour de pratiques positives pour la planète : en produisant un support à la fois esthétique, pratique et sobre, on peut donner l’exemple du champ des possibles. Un site web éco-responsable ne veut pas dire faire un trait sur le design ou les fonctionnalités. Bien au contraire, on trouve en ligne de beaux exemples d’éco-conception mêlant design épuré, illustrations et praticité.

Si de nombreuses personnes sont sensibilisées à l’alimentation durable, ce n’est pas encore le cas du numérique. Pourtant le développement exponentiel d’un numérique énergivore doit nous amener à reconsidérer nos pratiques et à trouver un équilibre entre efficience et durabilité.

2. Porter et incarner ses engagements de marque

Vous, entrepreneur, êtes sensible à l’écologie, au respect de la planète et des personnes ?

Votre marque défend des valeurs éthiques et de développement durable ?

L’éco-conception est un moyen d’incarner et de véhiculer vos valeurs.

La réalisation d’un site web peut en effet participer d’une politique RSE, porter des valeurs écologiques, valoriser votre engagement pour la protection des données personnelles ou l’amélioration de l’accessibilité de vos supports numériques.

Attention, pas de greenwashing mais une communication juste et vraie qui soutient une véritable démarche éco-responsable. Votre communication, pour avoir du sens et être crédible, doit être alignée avec vos valeurs et vos actions.

De nouvelles lois et réglementations viennent aussi solliciter l’engagement socio-environnemental des entreprises : la loi de 2005 pour l’accessibilité numérique et le consécutif référentiel RGAA, loi REEN de 2021 pour la réduction de l’empreinte environnementale du numérique…

Intégrer dès maintenant l’éco-conception et l’accessibilité dans le développement de votre site internet et de vos outils numériques va vous permettre de prendre une longueur d’avance sur vos concurrents et de respecter le cadre réglementaire. Une démarche éco-responsable est essentielle pour une entreprise à mission ; elle est plus que pertinente pour une structure de l’économie sociale et solidaire.

3. Valoriser votre SEO et favoriser votre référencement naturel

Les règles d’éco-conception répondent aux critères du référencement naturel.

Pour favoriser l’apparition des pages web dans les premiers résultats de recherche, le SEO vise en effet la performance du site internet par :

  • la réduction des requêtes, des ressources et du poids des médias pour une rapidité d’affichage et d’interaction (critères Google Core Web Vitals) ;
  • l’optimisation de l’ergonomie et du design d’interface pour un parcours utilisateur fluide et intuitif dans un maximum de situations ;

  • la qualité du code et du balisage pour optimiser le crawl des robots,…

Les critères SEO concourent à réduire l’empreinte environnementale du site et à satisfaire les utilisateurs. De la visibilité dans les SERP jusqu’à la qualité de service (UX) et l’accessibilité des contenus, l’optimisation de l’expérience utilisateur impacte le référencement naturel du site internet.

Rendre un site plus accessible, c’est aussi accroître le trafic et les opportunités de contact !

 

III. Engager une démarche éco-responsable : les bonnes pratiques pour votre site web

Comme on l’a vu plus haut, il y a de nombreux avantages à concevoir un site plus accessible et écologique. Opter pour un site éco-responsable, c’est concilier la responsabilité sociale et environnementale avec les exigences du référencement naturel.

1. Auditer votre site en ligne pour évaluer les points d’optimisation

Si vous êtes en phase d’optimisation d’un site existant, vous pouvez vérifier son état de santé avec ces outils à l’approche écologique :

  • ECOindex
  • Website carbon calculator
  • Ecometer
  • Website Carbon Calculator

Mesurez le niveau de votre pollution numérique ; mettez en place les actions adéquates pour optimiser vos performances (environnementales) et intégrez les bonnes pratiques d’éco-conception.

Pour concevoir et référencer un site internet durable, vous pouvez contacter une agence de communication webmarketing ou un consultant freelance créateur de site SEO.

Diagnostic de site web

2. Intégrer les bonnes pratiques d’accessibilité et d’éco-conception

Voici ici quelques bonnes pratiques éco-responsables pour développer les pages de votre site ; il en existe bien d’autres à appliquer pour un web plus durable.

Vous pouvez commencer par créer votre site internet avec un thème allégé ou votre propre thème éco-conçu pour un CMS (Content Management System) de type WordPress. Ensuite le choix d’un hébergeur vert comme Infomaniak ou PlanetHoster compte parmi les bonnes solutions pour créer et administrer un site durablement.

Voici quelques actions à mettre en place pour avoir un site léger et optimisé pour le référencement naturel.

  • N’utiliser que les fonctionnalités essentielles

Éliminez le webdesign superflu, les extensions ou plugins sans valeur ajoutée. Supprimez les animations ou les effets de textes inutiles.

  • Minifier le code HTML, CSS et JS

Pour diminuer le poids des pages web et les charger plus rapidement, activez la minification et la concaténation des ressources HTML/CSS/JS.

  • Optimiser le format et le poids des visuels

Utilisez pour les vignettes de prévisualisation d’images, des versions spécifiques et non pas les images originales redimensionnées via leurs attributs HTML ou leurs propriétés CSS.

Limitez au maximum le poids des médias (images, pdf, vidéos) : une bonne compression des visuels avec le format svg ou png permet de réduire le poids de page. Favorisez un graphisme épuré. Utilisez le lazy loading pour différer le chargement d’images de bas de page.

  • Utiliser la mise en cache

En conservant des éléments de page sur le navigateur du visiteur, la mémoire cache enregistre des copies de données du site temporairement, afin de ne pas recharger inutilement des éléments statiques de page à chaque visite. La cache permet ainsi de réduire les requêtes serveur et le volume de ressources utilisées.

  • Donner une alternative textuelle aux contenus multimédias

Le balisage comme l’attribut ALT sur les images permet aux robots de comprendre le contenu comme aux lecteurs d’écran de le restituer aux personnes en situation de handicap.

  • Privilégier les polices standard

Préférez les polices de navigateur websafe, pré-installées sur nos périphériques, pour limiter les requêtes et le chargement de ressources externes qui ralentissent l’affichage des pages et la vitesse du site.

Retrouvez d’autres conseils et outils indispensables pour optimiser et minimiser l’impact environnemental de votre site internet.

En résumé, pensez sobriété et accessibilité pour construire et développer un site éco-responsable, respectueux de l’homme et de l’environnement et optimisé pour le référencement naturel.