Au cœur de votre association ou de votre fédération, les adhérents soutiennent votre projet comme ils animent la vie de votre structure.

Les cotisants sont une cible-clé de votre communication : qu’il s’agisse d’augmenter le nombre d’adhérents ou de fidéliser vos adhérents, une réflexion sur la stratégie d’adhésion est essentielle au fonctionnement de votre groupement, en termes financiers, structurels et participatifs.

En amont, la définition d’une stratégie de communication va permettre de prioriser vos objectifs et d’allouer les budgets nécessaires à leur réalisation, de préciser les messages clés et les canaux de diffusion.

Association, coopérative, fondation ou société de l’ESS : quels sont vos objectifs de recrutement et de fonds de cotisation ? Comment engager vos cibles et comment fidéliser vos adhérents actuels ? Sans un plan de route clair et précis, vos actions de communication n’auront ni portée véritable, ni cohérence.

Et si sur le chemin vous faites les erreurs suivantes, vous risquez bien de planter votre stratégie d’adhésion. Voici 4 pratiques néfastes au développement de votre association et à l’élargissement de votre communauté. Et, en 4 points, comment faire face aux écueils de l’adhésion.

4 erreurs qui font fuir vos (futurs) adhérents –> Ce qu’il faut faire pour attirer des membres et fidéliser vos cotisants

1. Ne pas partager votre actualité et vos actions, ne pas impliquer vos adhérents

Si vous oubliez d’échanger avec vos adhérents, ce sont eux qui vont vous oublier ! On devient adhérent pour participer, être informé·e, impliqué·e… pas pour n’être qu’un simple cotisant.

Vos cotisants ont rejoint votre association parce qu’ils adhèrent à votre projet et à vos valeurs, parce qu’ils en attendent de l’entraide, du soutien, de l’échange, des bénéfices tangibles ou de l’expertise…

–> Partagez avec eux votre vision, vos avancées, vos projets…

La mise à disposition du rapport d’activité, une newsletter dédiée à l’activité de la structure, le partage d’actualités et le storytelling (histoire de marque) sur les réseaux sociaux… sont autant de moyens pour maintenir le lien avec vos adhérents, voire même de les engager davantage sur de nouveaux projets.

La communication digitale, par sa facilité d’usage au quotidien et par son caractère interactif, permet de diffuser la culture d’entreprise, de véhiculer vos valeurs et d’afficher vos ambitions, de fédérer autour de votre cause, de créer du lien et de renforcer le sentiment d’appartenance à votre communauté.

Créez votre calendrier éditorial :

  • Déterminez les thématiques de vos publications et les supports de diffusion (site web, réseaux sociaux, e-mailing),
  • Publiez des posts attractifs et informatifs qui vont engager votre audience,
  • Fixez des dates de mise en ligne régulières et des rappels,
  • Mesurez les retombées de vos actions pour les évaluer et les optimiser.

La régularité de vos actions en ligne est un facteur clé de réussite de votre communication.
Assurez-vous de votre présence digitale et boostez votre activité en ligne : votre visibilité profitera à votre stratégie d’acquisition d’adhérents autant qu’à votre stratégie de fidélisation.

–> Associez vos adhérents à la vie associative !

Le leitmotiv de l’association, c’est le partage, non ? Si vous n’impliquez pas a minima vos adhérents dans vos projets, ils risquent bien de ne plus se projeter dans votre structure et ils finiront par vous quitter… 🙁

Comment pérenniser votre relation adhérents ?

En les invitant à des événements, à des ateliers thématiques, … En leur partageant de l’information exclusive (fonction de valorisation), en les sondant sur leurs besoins et leurs attentes….

Le sondage, intéressant par l’implication qu’il suscite, a vocation à développer la collaboration, à recueillir l’appréciation et l’avis des membres, pour améliorer les services de l’association et développer de nouveaux projets.

Parmi les possibilités : le sondage d’évaluation post-activité, le sondage post-événement, le sondage d’avis sur une orientation ou une position politique de la structure… Les informations recueillies seront source de réflexion et d’optimisation; elles permettront de nourrir votre stratégie. Vous impliquez votre audience en même temps que vous identifiez les besoins d’échange et de collaboration.

Outils de sondage : Google Forms, Survey Monkey, Doodle, Typeform. Les réseaux sociaux sont également un point d’appui intéressant pour vos sondages.

 

2. Ne pas personnaliser vos communications adhérents

Envoyer le même message à tout le monde, c’est ne l’envoyer à personne !

Considérez vos adhérents comme des membres privilégiés en leur donnant de la valeur : informations exclusives, invitations, consultations… Développez la valorisation et le sentiment communautaire : Ils se sentiront fiers d’appartenir à votre association, coopérative ou fédération. L’e-mailing et les réseaux sociaux sont d’excellents vecteurs pour personnaliser la relation et créer du lien.

–> Personnaliser votre communication grâce au canal social media

Facebook, Instagram ou Linkedin sont largement investis par votre cible, suffisamment pour les investir de votre côté. Assignez idéalement un objectif de communication par canal pour optimiser vos actions et vos résultats. Vous pouvez vous appuyer sur Facebook ou Instagram pour déployer votre storytelling ou récit de marque. La création d’un groupe privé est aussi intéressante pour rassembler vos adhérents autour d’une thématique, créer le sentiment d’appartenance et d’exclusivité !

–> Traiter, qualifier et exploiter vos données grâce au CRM

Pour un traitement optimal des données, un outil dédié est recommandé, pour traiter et qualifier vos contacts, pour infine améliorer vos communications avec vos différents interlocuteurs (bénévoles, donateurs, (futurs) adhérents, sympathisants, partenaires, membres du réseau, prestataires…)

Un logiciel CRM (Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client) vous aidera à gérer votre base de données, à catégoriser vos contacts, à envoyer des communications personnalisées et plus pertinentes via des listes de contacts, à fluidifier vos processus d’acquisition et de fidélisation, à automatiser certains envois (rappel d’adhésion, invitation…).

Outils CRM : plateforme OHME, Zoho, Sendinblue,…

Ces outils en ligne (en mode SaaS) se connectent aux divers outils externes utilisés par la structure ou association afin d’en faciliter la gestion : les données de formulaires d’un site peuvent remonter dans le CRM pour être exploitées et faire l’objet d’e-mailings automatisés ; tout paiement en ligne peut être traité par le CRM pour automatiser des scenarii de communication sur le court et long terme (confirmation de paiement, remerciement, invitation à l’assemblée générale, rappel d’adhésion…) En bref, les informations de contact sont centralisées, croisées et traitées au sein du CRM. La solution permet notamment de délivrer de la valeur à vos adhérents (actualités et informations personnalisées, par sms ou par e-mail).
Le recours au CRM permet par ailleurs de protéger vos données et de répondre au cahier des charges de la réglementation européenne RGPD.

Le fichier des adhérents est soumis à une réglementation précise, renforcée par le règlement général sur la protection des données. Dans vos mails notamment, pensez à informer les adhérents de l’existence de ce fichier, de leurs droits d’opposition, d’accès et de rectification.

Besoin de conseils et d’un accompagnement personnalisé ? –> Offrez-vous une communication d’impact avec E-bullition Communication

attirer et fidéliser vos adhérents

3. Vous focaliser sur un canal de communication et ne pas utiliser différents points de contact dans votre communication

Toute structure qui opte pour une communication monocanale se prive d’opportunités de contact, d’échange et d’adhésion.

Si certains de vos contacts sont adeptes du papier et ne consultent jamais leurs mails, d’autres ne fonctionnent qu’avec les outils numériques ou les réseaux sociaux.

La palette des outils de communication est large : profitez-en pour diversifier les points de contact avec vos adhérents et futurs adhérents !

La communication digitale est une voie incontournable pour faire passer le message : ses points d’appui permettent de fluidifier et d’enrichir l’expérience de vos membres.

–> Exploiter les outils de communication en ligne pour atteindre votre cible et enrichir l’expérience adhérents

  • Le blog pour partager vos informations et actualités
  • Un mini-site événementiel
  • Les médias sociaux pour véhiculer les valeurs et le récit de marque, pour engager votre audience et la convertir (processus d’adhésion des non membres)
  • Les groupes d’échange sur Facebook
  • La communication personnalisée de l’e-mailing
  • Une application mobile pour faciliter le partage d’informations et les échanges entre adhérents,
  • Les sondages en ligne
  • Les web conférences ou webinaires…

Internet invite vos (futurs) adhérents à vivre une expérience engageante et attractive.

Vous pratiquez la publicité dans les magazines imprimés et les journaux locaux ? Avez-vous pensé à la publicité digitale sur des sites éditeurs ? Vous pouvez, à moindres coûts, promouvoir votre offre ou votre événement, via des bannières ou encarts web, sur des sites médias de votre thématique.

Vous transmettez votre rapport d’activité lors des événements et des rencontres physiques ? Pourquoi ne pas proposer ce document de valorisation sur votre site web en intégrant une rubrique « Publications » ?

En combinant des actions de communication print et digital, vous pourrez atteindre votre cible quelque soit son mode de fonctionnement : la pratique du multicanal (voire de l’omnicanal) est également une approche inclusive de la communication !

 

4. Ne pas communiquer votre offre et compliquer le processus d’adhésion

Votre audience partage vos valeurs ; vos sympathisants sont convaincus et souhaitent adhérer à votre groupement.

Sauf que…

  • Votre public n’a pas trouvé votre offre d’adhésion
  • Votre processus d’inscription est compliqué : trop de clics sur votre site pour atteindre l’information souhaitée, manque de détails sur les services d’adhésion, pas de possibilité de régler l’adhésion en ligne, défaillances techniques lors du paiement, trop de documents à imprimer, etc.
  • Vous n’avez pas prévu les supports adaptés à chaque cible : le bulletin d’adhésion imprimé et le support d’adhésion en ligne (on l’a dit, chaque contact a son mode de fonctionnement propre ; il faut vous adapter ! )

Après les raisons d’adhérer à votre association, coopérative ou fédération, il y a les façons d’adhérer : le processus d’adhésion doit respecter un schéma classique de parcours client, de l’attention à la transformation.

–>Améliorer la visibilité, faciliter l’accès et la compréhension de votre offre

  • La diffusion de votre message : votre campagne d’adhésion implique, après la création du message et des supports, une distribution (via l’e-mailing) et une diffusion de l’information (via le site web et les réseaux sociaux)
  • Un message clair et transparent : vos actions, votre accompagnement, vos services et vos tarifs sont explicités et détaillés sur un document imprimé ou sur une page web
  • Des arguments de réassurance : il peut être utile de rappeler la satisfaction des adhérents et le bénéfice d’une adhésion. Vous pouvez intégrer, sur votre page web d’adhésion, des témoignages de membres.
  • Des modalités de paiement simplifiées et diversifiées : mieux vaut proposer divers modes de règlement pour satisfaire chaque profil adhérent (paiement par chèque, par CB ou virement personnalisé, mandat de prélèvement)

–> Rebondir sur la dynamique d’adhésion pour propulser votre offre et pour accroître votre communauté

Profitez de cette phase de souscription d’adhésion pour solliciter vos nouveaux membres.

  • Donnez-leur les moyens de faire passer le message et invitez-les à partager votre offre d’adhésion pour recruter de nouveaux membres.
  • Sollicitez leur soutien financier au travers d’un don ou proposez-leur d’être bénévoles !
  • Vous pouvez clore l’adhésion en ligne par une invitation à vous rejoindre sur les réseaux, à s’inscrire à votre newsletter, à participer à un événement ou encore à signer une pétition.

Ce sont de petits actes, peu engageants, qui feront grandir votre communauté 🙂

N’oubliez pas que vos adhérents, bénévoles et soutiens sont vos meilleurs ambassadeurs, pour développer votre communauté, sensibiliser à votre cause et atteindre vos objectifs d’impact.

 

OFFRE IMPACT