UX et SEO sont intimement liés : en optimisant l’expérience des visiteurs sur votre site web, vous aurez plus de chances de plaire aux internautes et aux robots, donc de ranker sur les moteurs de recherche. Valorisé par les dernières mises à jour de Google, l’UX s’affirme comme pilier du référencement naturel, avec le contenu, la structure technique et la popularité.

Pourquoi devez-vous améliorer l’expérience utilisateur pour votre site web ?

 

Qu’est-ce que l’expérience utilisateur ?

Comme dans une boutique, l’internaute va vivre une expérience de marque et ressentir des émotions positives ou négatives (joie, satisfaction, énervement, colère, déception…) en parcourant votre support en ligne.

Optimiser l’expérience digitale consiste à agir sur les leviers qui rendent agréable la visite d’un site internet et qui donnent envie de revenir !

 

Optimiser l’expérience utilisateur (UX) consiste à faciliter la lecture, l’ergonomie, l’accessibilité et la compréhension d’un site web ou d’une application mobile, à permettre un chargement rapide des pages et une interactivité optimale, à améliorer la navigation avec une arborescence claire, un design aéré, des boutons d’action visibles et bien positionnés…

Dans ses dimensions à la fois design, technique et rédactionnelle, l’UX doit éliminer les points de friction ou éléments bloquants. Par son champ d’intervention, dans le cadre de votre stratégie digitale, l’UX Design et l’UX Writing permettent d’attirer, de séduire et de retenir les utilisateurs d’une interface digitale !

 

Diagnostic de site web

– Comment définir l’UX ?

L’UX (User Experience ou expérience utilisateur) et l’UI (User Interface ou interface utilisateur) Design pour la conception de site internet ou d’application mobile et l’UX Writing (l’écriture optimisée pour l’expérience sur supports digitaux) répondent aux enjeux de l’expérience en ligne.

  • Avec l’UX design et l’UI design, on veille à la structure du support, son architecture, son graphisme, sa performance technique, sa vitesse… : l’interface numérique doit être intuitive, rapide, visuellement optimisée, facile d’utilisation, ergonomique, fiable, accessible, etc.

  • L’UX writing s’attache au volet éditorial en trouvant les mots justes pour faciliter la navigation de l’internaute, pour communiquer de façon naturelle.

La rédaction UX doit retenir le visiteur, réduire le taux de rebond sur les pages stratégiques d’un site (pages d’inscription, pages de vente, landingpages, formulaires, page 404…) et augmenter le taux de conversion. Sa tonalité humaine et conversationnelle doit aussi permettre d’incarner la marque, de véhiculer ses valeurs et de créer du lien. Une stratégie de contenu UX invite à interagir, à consulter les informations, à effectuer une action, à prendre contact…

 

– L’UX, dans son approche centrée utilisateur, renforce l’accessibilité des interfaces digitales.

Une expérience client réussie est moteur de croissance : l’UX permet d’améliorer la satisfaction client, donc d’augmenter le temps passé et le taux de conversion d’un site web, de développer les adhésions, les inscriptions et les ventes en ligne. Une expérience utilisateur satisfaisante stimule le référencement naturel et le trafic d’un site.

interface digitale

Pourquoi est-il important de s’intéresser à l’expérience utilisateur et comment l’améliorer ?

 

1. L’expérience du point de vue des moteurs de recherche

L’expérience utilisateur impacte votre référencement naturel, notamment depuis la mise à jour « Google Page Experience » en juin 2021.

 

De nouveaux indicateurs permettent de quantifier l’expérience utilisateur et d’identifier des axes d’amélioration : trois signaux de classement de l’expérience basés sur les Core Web Vitals ou Signaux Web essentiels.

  1. Le Largest contentful paint (LCP) mesure la vitesse de chargement des pages et précise le temps nécessaire au chargement du principal contenu d’une page. Le LCP est un critère-clé de l’expérience utilisateur : s’il est mauvais, il peut faire fuir un visiteur, faire augmenter le taux de rebond et, par conséquent, impacter négativement votre SEO. Le LCP correspond au temps de chargement des principaux éléments visibles d’une page. Le contenu d’une page ne devrait pas mettre plus de 2,5 secondes à charger. En revanche, le LCP ne concerne que le contenu principal situé au-dessus de la ligne de flottaison.
  2. Le First Input Delay (FID) mesure l’interactivité. Le FID correspond à un score de vitesse, soit le temps d’exécution entre une interaction avec un élément de page (exemple d’un bouton d’action) et la réponse (affichage de contenu). Ce temps ne devrait pas excéder 100 ms selon Google.
  3. Le Cumulative Layout Shift (CLS) mesure la stabilité visuelle d’une page web. Les objets et éléments ne doivent pas se déplacer sur une page pendant son chargement. Les changements de mise en page ne doivent pas gêner la lecture.


Vitesse et adaptabilité mobile (RWD) sont aussi, depuis bien longtemps, des facteurs SEO qui impactent l’expérience utilisateur.

Que ce soit une expérience de lecture ou d’engagement (achat, lead…), Google a mis en place des indicateurs de mesure (taux de rebond,temps passé, CTR, stabilité visuelle,réactivité, temps de chargement des pages web, conversions, partages…) et le moteur de recherche peut pénaliser les sites fournissant une mauvaise expérience à l’utilisateur.

 

– Comment mesurer l’expérience utilisateur ?

Ces outils vous donneront des indications concernant l’expérience et les éléments bloquants de votre site internet :

  • L’extension Web Vitals de Chrome
  • GT METRIX

Performances site GTMetrix

  • PageSpeed Insights
  • Chrome UX Report
  • Google Analytics ou Matomo
  • Google Search console
  • Hotjar – pour comprendre le comportement des visiteurs sur votre site web

 

💡 Pour améliorer vos Core Web Vitals, je vous conseille notamment le plugin WordPress Jetpack Boost.

 

Ça c’est pour la partie robots et exigences algorithmiques. Côté utilisateur, l’expérience est une réalité à prendre au sérieux !

 

2- Comment optimiser l’expérience pour l’utilisateur ?


L’expérience utilisateur correspond à la qualité du vécu de l’utilisateur dans un environnement numérique. L’UX vise à renforcer l’ergonomie d’un site web et sa facilité d’utilisation, pour éviter les frictions et améliorer le parcours prospect/client.

 

Comment optimiser l’expérience utilisateur ?

 

Vous pourrez séduire et engager votre audience :

  • Par la vitesse de chargement des pages web : personne n’aime attendre trop longtemps pour voir une page s’afficher. Un temps de chargement trop long et c’est la fuite assurée.

 

  • Par la fluidité de navigation et la clarté du menu : personne n’aime chercher dans tous les sens pour trouver quelque chose… La consigne est d’autant plus importante lorsqu’on navigue sur un site internet comprenant des centaines, voire des milliers de pages. C’est le cas de l’e-commerce : la richesse de gammes exige une bonne catégorisation des produits, un maillage interne cohérent et une accessibilité sans accroc de l’info. Le site de vente en ligne doit optimiser le parcours client, pour capter et transformer ses visiteurs.

 

  • Par l’accessibilité des informations : que penser d’un lien hypertexte qui ne fonctionne pas, d’un CTA (Call To Action) renvoyant vers une URL vide de contenu, ou encore une requête amenant une erreur 404… ? Optimiser le tunnel de conversion, c’est aussi simplifier la navigation et l’accès à l’information. Par exemple, Fnac Darty a réinventé l’expérience en ligne en enrichissant le parcours d’achat grâce aux contenus additionnels et à « l’esprit magasin ». 

Pensez également au contraste des couleurs, à la taille de police ou au format des boutons : ils doivent être suffisamment grands et lisibles, en particulier pour un public en situation de handicap. Notez qu’ont été définies des lignes directrices pour l’accessibilité du contenu numérique, par le W3C (World Wide Web Consortium), et un référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA), par la Direction interministérielle du numérique, afin de promouvoir un numérique plus responsable.

 

  • Grâce à la stabilité visuelle des pages : comment apprécier un contenu lorsque les blocs bougent en permanence, lorsqu’il est impossible de cliquer sur des éléments en mouvement, lorsque surgissent des pop-up ou fenêtres intempestives à tout bout de champ ? C’est juste énervant, non ? Les publicités ou mises en avant peuvent dérangent la lecture ou l’utilisation du site : pop-over, interstitiels, publicité intrusive, pop-up surgissante ou bannières intempestives non pertinentes, formats trop grands (surtout sur mobiles), fenêtres impossibles à fermer, etc. sont autant d’éléments à éviter, voire à bannir.

 

  • Par la réactivité du contenu, soit le temps écoulé entre un clic de l’utilisateur et la réponse du navigateur : le visiteur est généralement pressé et n’aime pas attendre…

 

  • Grâce à une navigation sécurisée : les internautes, d’autant plus les acheteurs en ligne, exigent la sécularisation et la sécurisation de leurs données. Un site sécurisé avec le protocole https inspire davantage confiance. Le traitement des données doit aussi être conforme au RGPD.

 

  • Par l’adaptation et l’optimisation pour le format mobile : un site web qui s’affiche mal sur un smartphone ou une tablette, ça existe encore. Lorsque des blocs de contenus débordent du cadre et qu’il faut les déplacer à droite ou à gauche pour accéder à l’information, on perd patience. Ce n’est pas agréable pour l’utilisateur qui repart avec une mauvaise image de la marque. Attention aussi aux boutons qui doivent être lisibles et actionnables sur un espace réduit;)

Par la mise en application de ces règles de conception, un éditeur peut booster ses performances, améliorer le référencement naturel de ses pages web dans les résultats de recherche.

OFFRE IMPACT

 

Focus sur l’erreur 404

Personne n’aime perdre son chemin ou faire des détours pour trouver quelque chose ou atteindre un objectif !

Sur internet, c’est pareil : on apprécie de trouver rapidement ce que l’on cherche. La page 404, c’est l’erreur qui non seulement peut faire fuir vos visiteurs, mais qui peut aussi vous pénaliser dans votre référencement naturel ! ?

erreur 404 site web

  • Les erreurs 404, c’est quoi ?

L’erreur 404 est un code d’erreur appartenant au protocole de communication http sur internet.

Ce code est souvent accompagné du message « Page introuvable ».

Le code 404 est envoyé par un serveur http et indique que ce dernier n’a pas réussi à trouver la ressource recherchée (le plus souvent une page).

  • Erreur 404 & SEO

Les erreurs 404 peuvent impacter les performances d’un site lorsqu’elles « cassent » le maillage de liens (par exemple, le lien ne renvoie pas vers la page prévue).

Le traitement des erreurs 404 peut aider à améliorer l’expérience utilisateur.

  • Comment détecter les erreurs 404 sur votre site web ?

Les erreurs 404 (pages introuvables) sont indiquées dans le rapport d’exploration de la Search Console de Google.

Vous pouvez aussi les repérer grâce aux outils suivants :

  • Screaming Frog
  • Broken Link Checker
  • Des extensions WordPress (Le plugin Redirection permet de surveiller les erreurs 404 et de gérer notamment des redirections 301)

  • Comment corriger les erreurs 404 ?

Identifiez les erreurs 404 pour les corriger et opérer les redirections adéquates.

    • Rediriger les URL inexistantes vers de nouvelles pages (plugin Redirection sous WordPress)
    • Déclarer les pages 404 comme définitivement supprimées grâce au code 410.
    • Contacter le webmaster du site qui a crée l’erreur 404 avec son backlink…


Enfin, vous pouvez améliorer l’expérience utilisateur sur votre site web en créant une page 404 personnalisée, informative ou pourquoi pas humoristique.

Pour marquer les esprits ou apporter une touche d’humour, vous pouvez par exemple utiliser le plugin WordPress « 404page ».

 

L’UX permet donc de gagner en visibilité, d’atteindre et d’engager vos cibles, avec :

  • Une interface web plus agréable et fluide, plus interactive et plus impactante
  • Une arborescence explicite, un design clair et aéré : mises en exergue, sommaire, mise en forme d’informations, listes à puces, textes en gras… pour capter l’attention et faciliter la lecture
  • L’accessibilité du contenu : règle des 3clics, contraste des couleurs, taille des boutons et des polices, call-to-action visible et actif, technologies inclusives…
  • Un support par chat pour la proximité client
  • Une réponse aux attentes et besoins de vos visiteurs
  • Plus de performance et d’interactions
  • Une relation client de meilleure qualité et une expérience plus positive !

 

Optimiser l’expérience en ligne est un enjeu de croissance pour l’entreprise. Appuyez-vous sur les compétences d’un UX designer et d’un rédacteur web ayant une approche utilisateur, pour booster le trafic de votre site web et votre retour sur investissement !

 

OFFRE IMPACT